Pour moi, la photographie - la photographie en noir et blanc - est un peu comme la gravure.  On utilise l'obscurité et la lumière pour créer une image, l'image étant quelque chose que l'on porte secrètement dans son cœur avant de tirer.  C'est un sentiment étrange, et pourtant il est intimement lié à quelque chose de personnel, d'exprimé, au-delà de la simple documentation.  En tant que tel, j'ai besoin d'attendre ce sentiment avant de prendre mon appareil photo et de sortir.  Pour moi, la photographie est avant tout un langage visuel, même si je préfère le réel, le concret, à tout ce qui est plus soigné ou fantaisiste.

Ayant vécu dans différents pays, je vis aujourd'hui en France.